La saison des guêpes….que faire !!!!

Les guêpes sont principalement actives durant la deuxième moitié de l’été. C’est durant cette période que la colonie se renforcie et que les jeunes femelles partent à la rencontre de nouveaux mâles pour s’accoupler.

Pendant cette période éviter de marcher pieds nus sur le gazon afin de ne pas vous faire piquer.

Si une guêpe se pose sur vous, ne faites pas de gestes brusque. Avec votre main faites la partir délicatement, ne vous mettez pas à courir car cela pourrait en attirer d’autre et vous faire piqué.

Si vous buvez un soda, vérifiez-le bien avant d’en prendre une gorgée. Les guêpes sont très attirées par les aliments sucrés laissé à l’extérieur.

Fermez vos poubelles, placez-les à l’extérieur, car les guêpes pourraient venir en très grand nombre autour de vos poubelles.

Le meilleur moyen d’éliminer les guêpes est de trouver l’emplacement du nid. Il est préférable de localiser ces entrées durant l’après-midi, car pendant cette période de la journée, les ouvrières partent à la recherche de nourriture avant de retourner dans leur nid.

N’essayez surtout pas d’éliminer un nid de guêpes en pleine journée ou par vous-même. Cela est très dangereux car vous risquez d’être piqué plusieurs fois par les ouvrières. À cause de leur agressivité, leur piqure et les allergies que certaines personnes peuvent avoir, nous vous déconseillons fortement de détruire un nid de guêpes vous-même.

Faites appel à un exterminateur qualifié, cela peut vous évitez bien des soucis.

Les déménagements et la punaise de lit

La période des déménagements est le moment de l’année le plus propice à la propagation des punaises de lit.

Il faut être prévoyant lorsqu’on déménage, qu’on ait un problème de punaise de lit ou non.

Il arrive souvent que des personnes déménagent dans un appartement et se rendent compte que des punaises de lit y sont présentes. Les locataires précédents peuvent avoir été infestés et avoir décidé de quitter les lieux.

Si jamais vous vous rendez compte de la présence d’insectes nuisibles dans votre logement, avertissez-en immédiatement votre propriétaire.

Puis agissez vite en faisant appel à un exterminateur certifier.

Voici 5 choses à éviter :

1-Ne rien ramasser dans la rue.

Pas de matelas, meubles ou accessoires (même en bois).

2-Bien préparer son déménagement, peut vous éviter bien des soucis.

Emballer de manière judicieuse vos vêtements et literies.

Bien fermé vos boites de cartons.

3-Bien choisir ses déménageurs ou même son camion, car celui-ci pourrait avoir été contaminer par des punaises de lits avant votre déménagement.

4-Avant d’emménager dans le nouvelle appartement ou maison, bien inspecter son domicile. On doit inspecter les prises de courant, les fissures de murs, les moulures et les plaintes électriques…

5-Si vous détecter la présence de punaise de lit, vous devez agir vite. Car ils se propagent vite et se multiplient vite. Faites appel à un exterminateur certifier.

Repérer et éliminer des fourmis charpentières !

La fourmis charpentière peut vous causer de sérieux maux de têtes.

Leur présence est souvent signe d’un problème important.

Il ne faut pourtant pas s’alarmer si nous en voyons deux ou trois dans la maison, cependant leur présence régulière peuvent être un signe que le problème s’avère plus grave.

Identifier la présence de fourmis charpentières

Savoir identifier un nid n’est pas évident et il faut être capable d’identifier les indices.

Des fourmis qui se balade en hiver dans nos maisons est un signe que ne trompe pas, car dans le froid les fourmis son très au ralentie.

Les fourmis creusent des galeries dans le bois, alors en inspectant des endroits humides de la maison nous pouvons remarquer des petits tas de sciures.

Voici quelques conseils pour trouver un nid :

1 : Inspecter tous les endroits qui son humides dans la maison.

2 : Vérifiez des endroits précis à la recherche d’un grand nombre de fourmis.

3 : Observez les fourmis en quête de nourriture ainsi que leurs déplacements. Il est possible qu’une piste mène à une colonie qui peut être situer à l’extérieur de la maison.

4 : Surveillez les accumulations de copeaux semblables à de la sciure de bois à l’extérieur des galeries creusées par les fourmis.

Se défaire des fourmis charpentière

Le meilleur moyen pour se défaire des fourmis charpentière dans nos maisons est d’éliminer la reine. Si vous tuez les fourmis charpentières avant qu’elle ramène la nourriture dans la colonie, vous ne viendrez jamais à bout de ses fourmis.

Il est souvent nécessaire de recourir à un exterminateur professionnel. 

Car éliminer complètement un nid de fourmis charpentière peut s’avérer une tâche ardue.

Quels dommages peuvent-elles causer les Fourmis Charpentières ?

Quoi de plus désagréable que de trouver de grosses fourmis noires qui se déplacent dans la maison.

Les fourmis charpentières sont reconnue pour causer des dommages importants aux structures en bois de vos maisons. Elles sont de véritable destructrice de charpente. Leur présence dans les maisons est inquiétante lorsqu’elles y cherchent de la nourriture. Elles peuvent coloniser votre garde-manger et vos placards car elles font des provisions pour l’hiver. Les fourmis charpentières construisent leur nid dans le bois. Elles creusent des galeries. Elles ne mangent pas le bois, elles le rejettent à l’extérieur de leurs galeries sous forme de fins copeaux qui ressemblent beaucoup à de la sciure de bois.

Les fourmis charpentières se faufilent dans les maisons de plusieurs façons :

  • Les fenêtres
  • Les fissures dans les fondations
  • Les conduits du système de chauffage ou de climatisation
  • Les câbles d’alimentation ou de téléphone
  • Par la végétation comme les branches d’arbre
  • Le bois de chauffage apporté dans la maison
  • Le bois humide

Les fourmis sortent souvent des murs par des joints de cadrage, par des petites fissures…. Soyez à l’affut.

Il est donc très important de ne pas attendre pour traiter les fourmis charpentières. Faites appel à un exterminateur certifier pour éliminer le problème à la source.

Promotion Hivernale 2018

À l’achat d’un service pour un problème de souris incluant le service de blocage de point d’entrée pour souris garanti 2 ans, vous allez obtenir un service d’arrosage extérieur pour la saison estivale 2019 qui inclut 2 arrosages extérieurs à 4 semaines d’intervalle d’une valeur de 290 $ plus taxes. Offre valide du 12 novembre au 20 décembre 2019. Pour profiter de cette promotion veuillez nous donner ce code promotionnel :

gestion parasitaire.

Les chenilles processionnaires au Québec : une fausse rumeur

Depuis quelques années, l’arrivée de la belle saison redonne vie à une fausse rumeur qui, avec l’aide des médias sociaux, s’étend progressivement au sein de notre société. Cette rumeur veut que l’espèce européenne Thaumetopoea pityocampa, communément appelée « chenille processionnaire du pin », soit maintenant installée sur le territoire québécois. Qu’en est-il vraiment de cette situation?

Que sont les chenilles processionnaires du pin?

Il s’agit de chenilles qui ne se trouvent pas au Québec, mais dans l’ensemble des pays méditerranéens. Ces chenilles vivent en colonies et tissent des abris de soie qui leur permettent de manger les aiguilles des pins, tout en étant protégées des intempéries et des prédateurs potentiels. On les qualifie de « processionnaires » car elles se déplacent les unes derrière les autres, en file indienne, lorsqu’elles quittent leurs abris. En outre, au printemps, ces chenilles libèrent des poils facilement emportés par le vent, qui causent d’importantes allergies cutanées et respiratoires chez l’homme et les animaux domestiques. Lorsque ces poils se cassent, ils libèrent une substance urticante qui provoque des démangeaisons vives et tenaces qui, à leur tour, sont sources d’irritations et d’inflammations importantes.

Au Québec : des chenilles groupées, mais pas du tout urticantes

Il existe au Québec des chenilles vivant en colonie et qui, au printemps, tout comme les processionnaires, forment des abris de soie sur les arbres. Toutefois, dans notre belle province, ces insectes sont appelés « chenilles à tentes » et ont très peu en commun avec leurs cousines françaises. En fait, les seuls éléments partagés par ces deux groupes de chenilles sont leur mode de vie grégaire et la fabrication d’abris de soie. En outre, les chenilles à tentes ne marchent jamais à la queue leu leu, car c’est plutôt seules, et dans des directions opposées, qu’elles abandonnent leur abri de soie. De plus, à ce jour, leurs poils n’ont jamais provoqué de réactions allergènes tant chez l’homme que chez ses compagnons à quatre pattes.

Soyons vigilants!

Dans les pays où se trouvent les chenilles processionnaires, certaines cliniques vétérinaires émettent de nombreux avis via Internet pour informer les propriétaires d’animaux domestiques des menaces que constituent ces chenilles et sur les comportements à adopter pour protéger leurs compagnons canins ou félins. Ainsi, peu importe où nous sommes, ces avis se retrouvent vite dans nos boîtes de courriels et sur nos pages Facebook. En outre, il est facile de comparer les insectes trouvés à l’extérieur avec ceux dont la photographie est publiée sur le Web. Toutefois, la vigilance est de mise pour s’assurer que les insectes aperçus dans notre cour sont bel et bien ceux dont il est question… dans le monde virtuel.

traitement extérieur fait par nadeau extermination

Traitement préventif saisonnier !!!

Quelques conseils ainsi que de l’information pertinente pour mieux contrôler et prévenir les infestations d’insectes nuisibles.

Le traitement préventif saisonnier qu’es-ce-que c’est !

Ce traitement a pour but d’éliminer tout envahissant près de votre maison.

C’est un des moyens les plus sûrs et efficaces de contrôler les infestations de fourmis charpentières, d’araignées et de guêpes.

En appliquant ce traitement contre les insectes, vous tuez le problème dans l’œuf.

Nous ciblons les endroits précis tels que les zones humides.

Le principal but est de créer une barrière, une zone protégée pour tous les insectes restent loin de votre propriété.

Vous dissuadez les espèces visées de venir vous envahir en grand nombre lors de l’éclosion de leurs œufs au printemps.

Plus vous agissez tôt, plus les infestations sont faciles à prévenir et à enrayer.

Vous êtes particulièrement vulnérable si vous avez déjà eu des problèmes d’insectes par le passé.

Si vous avez eu un extermination d’araignées, de guêpes ou de fourmis charpentières l’an dernier, il est recommandé d’avoir recours à un traitement préventif cette année.

Ce traitements est moins coûteux que les traitements d’extermination de guêpes, de fourmis charpentières et d’araignées, mais sont tout aussi efficaces.

La seule différence, c’est que vous n’aurez pas à endurer les insectes avant leur arrivée !

SATISFACTION GARANTIE

Choisir une compagnie en gestion parasitaire peut être un défi.

Nous comprenons l’importance de sécuriser votre environnement le plus rapidement et efficacement possible.

C’est pourquoi tous nos services sont garantis et cela par écrit.

Avant de procéder, nous effectuons une inspection des lieux avec vous.

Nos techniciens n’exerceront aucune pression sur vous.

Ils n’essaieront pas de vous imposer des traitements dont vous n’auriez pas besoin.

Le technicien certifié pourra vous offrir un programme préventif personnalisé selon vos besoins.

Dans le but de contrôler la présence de parasites ou de rongeur.

Quelle que soit l’ampleur du problème, notre approche flexible vous permettra de vous proposer des services d’extermination efficaces contre tous les insectes et rongeurs.

Nous serons heureux de vous fournir une garanti de nos travaux tant que vous vous conformerez aux recommandations émis par le technicien certifié.

Notre politique : Nous traitons nos clients comme nous aimerions être considérés dans des circonstances semblables.

Le plus important, c’est d’établir un bon lien de confiance avec le client.

Nadeau Extermination

L’hiver et les chauves-souris

Avec la saison froide qui arrive, le garde-manger des chauves-souris disparaît. Que faire alors pour survivre durant l’hiver? Elles n’ont pas toutes la même stratégie. Cinq d’entre elles demeurent ici et trois migrent vers le sud pour l’hiver. Les migratrices sont la chauve-souris argentée, la cendrée et la rousse.

Celles qui passent l’hiver parmi nous se réfugient dans des grottes naturelles ou des mines abandonnées. Elles sont dites résidantes.

Elles hibernent pendant plus de six mois. Si elles devaient passer une petite annonce pour un logement, on pourrait lire ceci : « Recherche résidence d’hiver avec température stable, légèrement au-dessus du point de congélation. Le taux d’humidité doit être de plus de 90 %, pas de courants d’air s.v.p. Eau à proximité, un atout ».

Durant cette période d’hibernation, la température de leur corps s’abaisse au niveau de la température du lieu qu’elles occupent. Pour survivre, elles ont accumulé des réserves de graisse qui peuvent représenter jusqu’à 30 % de leur poids.

Elles se réveillent périodiquement pour faire leur toilette, boire et parfois même s’accoupler. Ces réveils exigent une grande dépense d’énergie. Chaque fois qu’elles se réveillent, elles perdent du poids. Normalement, elles ont juste assez d’énergie pour ces réveils naturels. Si en plus elles sont dérangées par des visiteurs, elles épuisent leurs réserves. Elles peuvent alors quitter les lieux pour trouver un autre hibernacula ou mourir.

Pour vous aidez à répondre a vos questions concernant les chauves-souris, contacter Nadeau Extermination.

Estimation gratuite et service garanti.

Évitez que les fourmis vous envahissent !

Qu’elles se nomment fourmi charpentière ou fourmi des champs, elles peuvent nous rendre la vie un peu moins douce.

La fourmi charpentière est généralement noire.

C’est la plus grosse de nos fourmis et elle peut mesurer jusqu’à 8 mm.

Aussi appelé fourmi gâte bois, cet insecte vit habituellement en grande colonie.

Principalement dans du bois humide ou en décomposition qu’il soit à l’extérieur ou… malheureusement, à l’intérieur de la maison.

La fourmi construit son nid dans les souches, le bois de chauffage et les structures pourries des clôtures ou des balcons.

À l’intérieur de la maison, elle est attirée par les pièces de bois comme les poutres, les solives et les madriers de charpente.

Une colonie de fourmis charpentières peut facilement causer d’importants dommages à la structure d’une maison.

La présence d’un nid peut se reconnaître par l’apparition répétée de petits amas de sciure de bois mou grugé pour le forage des galeries de la fourmilière.

Une grosse colonie est composée d’un nid principal, parfois situé jusqu’à 90 m de la maison.

Ils peut compter jusqu’à une dizaine de nids satellites abritant en tout plus de 10 000 fourmis.

Les infestations de domicile sont généralement attribuables à la formation d’un nid satellite.

Souvent sans reine, résultant de la surpopulation de la colonie ou d’un dérangement majeur tels l’abattage d’un arbre, le remplacement d’une fenêtre ou la réparation d’un balcon.

Conseil :

À l’extérieur :

    • Élimination de tout bois humide ou pourri autour de la maison
    • Éloignement du bois de chauffage de la maison
    • Coupe des branches d’arbres qui touchent la maison et vérification des câbles (électriques ou autres) et des cordes à linge pouvant servir d’autoroutes aux fourmis
    • Installation de moustiquaires sur chaque ouverture donnant sur l’extérieur de la maison
    • Colmatage de toutes les fissures et crevasse

À l’intérieur :

    • Rangement des aliments dans des contenants étanches
    • Nettoyage fréquent du plancher et des comptoirs de cuisine
    • Utilisation d’une poubelle extérieure pour les ordures ménagères

 

Les fourmis des champs ou fourmis des pavés sont brunes ou noires et de petite taille.

Constamment à la recherche de nourriture, elles prolifèrent en zones sablonneuses.

Nichent en général à l’extérieur, près des fondations des maisons, dans leurs fissures ou dans celles des dalles ou des aires asphaltées.

Les petits cratères de sable formés par le creusage de galeries indiquent souvent leur présence.

Conseil :

À l’extérieur :

  • Colmatage des fentes dans les fondations et les parements extérieurs, y compris les contours des portes et fenêtres

À l’intérieur : 

  • Nettoyage quotidien des aires de préparation et de consommation des aliments
  • Transfert régulier des déchets de table dans les poubelles extérieures
  • Conservation de la nourriture non réfrigérée dans des contenants hermétiquement fermés

Pour vous aider à trouver des solutions a votre problème de fourmis charpentière, nous offrons une estimation gratuite ainsi qu’un travail 100 % efficace.

Nadeau Extermination spécialiste en gestion parasitaire !