Des Puces dans votre maison ?

Votre animal se gratte constamment, c’est peut être parce qu’il a des puces.

Notre animal domestique sort souvent de la maison et ces petites bêtes aimes se réfugier sur notre animal.

Contrairement à certains organismes nuisibles inoffensifs que l’on rencontre dans les maisons, les puces sont source

d’inconfort et d’irritation tant chez les animaux que chez les humains.

Les piqûres de puces sont souvent alignées ou regroupées aux mêmes endroits et provoquent d’intenses démangeaisons

qui peuvent durer plusieurs semaines.

Les animaux qui sont infestés de puces peuvent perdre leurs poils à force de se gratter et de se mordre.

Les puces sont également des vecteurs de maladies.

Elles se nourrissent généralement plusieurs fois par jour, mais elles peuvent survivre plusieurs semaines sans manger.

Les puces adultes quittent habituellement leur hôte après s’être nourries, tandis que les œufs, les larves ou les nymphes y

demeurent.

Il faut agir vite car ils se multiplie rapidement.

Afin de briser le cycle biologique de la puce, vous devez traiter votre maison, votre animal de compagnie et bien souvent

votre cour.

Nous offrons des solutions efficaces pour vous aider a vous en défaire.

flea-puce

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou conseil.

Nadeau Extermination / 514-880-2510 / 450-439-8133

Se débarrasser des rongeurs nuisibles

1001-Souris-A

Vous avez trouvé des souris, des rats ou même des mulots dans votre maison.

Que faire ?

Nous vous offrons plusieurs services pour vous aider a vous en débarrasser.

Si vous avez trouver ces petites bêtes dans votre résidence, n’hésitez pas en vous en défaire le plus rapidement possible.

Pourquoi ?

Ils sont souvent la cause d’incendie dans une maison car ils grugent les fils électriques.

Ces petites bêtes sont souvent le problème de bien des soucis dans notre maison alors appelez-nous pour un estimation gratuite ou pour toute questions les concernant.

Nadeau Extermination

Conseil d’extermination

Pour éviter d’avoir des problèmes liés directement à l’extermination, nous vous offrons des recommandations à suivre.

Pour éviter toute infestation dans la maison, nous vous proposons de  garder une cour extérieure propre de tout déchet et corder le bois de chauffage à au moins 10 mètres de la maison. Ceci vous aidera à éloigner certain insecte de votre résidence.

Ensuite, il y a beaucoup d’animaux indésirables près de nos maisons telles que les mouffettes, les ratons-laveurs et les écureuils. Pour les éviter nous vous conseillons de bien fermer les poubelles avec des couvercles.

Si jamais le problème persiste, Nadeau Extermination est la pour pour trouver la solution à votre problème. N’hésitez pas à nous contacter. 

La fourmis charpentière

 

fourmis1

Description de l’insecte :

Fourmi dont le nom scientifique est camponatus, la fourmi charpentière ou camponote, dont on dénombre cinq espèces au Québec, se présente comme un insecte généralement noir avec parfois quelques nuances de rouge. Ainsi, la reine se distingue comme l’insecte le plus gros de la fourmilière, tandis que les ouvrières présentent une morphologie qui varie selon leur fonction. Par exemple, celles chargées de défendre la colonie sont les plus imposantes.

Cycle de vie :

Chez les fourmis charpentières, la reine est à l’origine de toute nouvelle colonie. En effet, après l’accouplement, la reine perd ses ailes et cherche l’endroit idoine pour pondre ses premiers oeufs, un arbre mort par exemple.

La reine s’occupe ainsi seule de sa première progéniture dont la tâche, une fois adulte, consiste à prendre soin de la fourmilière ; la reine se contentant ensuite uniquement de pondre. Pour que la fourmi devienne adulte, il faut compter entre 50 et 70 jours durant lesquels elle évolue de différentes manières : oeuf, larve, prénymphe, nymphe puis imago. Une fois adulte, la fourmi peut alors espérer vivre environ sept ans si elle est ouvrière ou dix-sept ans si elle est reine. Afin que la colonie atteigne sa pleine maturité, il faut attendre au minimum trois ans. Elle est alors constituée d’au moins 2000 ouvrières et la reine commence à engendrer, à chaque fin d’été, des insectes sexués et ailés qui seront, à leur tour, destinés à fonder une nouvelle colonie.

Habitat, la fourmilière :

Une alimentation omnivore. Les fourmis charpentières affectionnent le bois humide et pourri. Par conséquent, on les observe fréquemment dans les forêts où elles bâtissent leur nid dans les troncs ou souches d’arbres morts. pourtant, les camponotes apprécient également les pièces en bois des maisons puisqu’on peut les trouver depuis les piquets de clôture à l’extérieur jusqu’au sein des charpentes ou derrière les murs et plafonds.

La fourmi charpentière est un insecte omnivore qui, dans la nature, se nourrit d’insectes, morts ou vivants, et du suc de diverses plantes. Elle affectionne également, comme nombre de fourmis, le miellat produit par les pucerons. Lorsque la fourmi charpentière pénètre dans les maisons, elle ajoute à son menu la plupart des aliments humains qu’elle trouve sur son passage : viandes, denrées sucrées, etc.

Prévention contre une infestation :

L’infestation d’habitations par les fourmis charpentières apparaît malheureusement comme un problème récurrent ces dernières années au Québec.

En témoigne les situations que nous vivons chaque jour, nous pouvons déclarer que face à la recrudescence de l’invasion de fourmis nos journées de travail atteignent parfois les 15 heures.

Il existe diverses mesures permettant de réduire les risques d’une invasion de fourmis charpentières à votre domicile.

Pour toute information concernant la prévention ou l’élimination de fourmis charpentière, contacter Nadeau Extermination.

Les punaises de lit

Que sont elles?

On assiste actuellement au retour des punaises de lit. Les gens voyagent plus que jamais, ce qui permet aux punaises de lit de migrer vers de nouveaux endroits par la voie des vêtements ou des bagages. Elles se trouvent partout, tant dans les refuges pour sans-abri que dans les hôtels cinq étoiles, les résidences et les transports publics. Les punaises de lit se déplacent de pièce en pièce en se logeant dans les articles infestés. Tous peuvent être victimes d’une infestation et leur présence n’indique pas un manque de propreté.

Les punaises de lit sont de la même taille et de la même forme qu’un pépin de pomme. Leur corps est large et plat; l’abdomen, de forme ovale, est terminé par une petite tête élargie. Elles ne peuvent pas grimper facilement sur le métal ou les surfaces polies, encore moins voler ou sauter. Brun et sans ailes, un adulte à jeun mesure environ 6 à 10 mm de long. Après s’être nourri, il grossit légèrement et prend une teinte rouge-sang foncé. De même forme que l’adulte, la nymphe est plutôt jaune-blanc.

Recouverts d’une substance collante, les œufs des punaises de lit sont blancs, mesurent 1 mm de long (1/25 pouce) et sont presque impossibles à voir sur la plupart des surfaces. La femelle pond environ 200 œufs au cours de sa vie, à un rythme de 2 à 4 oeufs par jour, et les dépose dans les crevasses et les fissures, derrière les boiseries ou tout autre emplacement bien dissimulé. Les oeufs prennent entre 6 et 17 jours pour éclore.

Les nymphes nouvellement écloses se nourrissent le plus tôt possible. Les punaises de lit vont subir 5 mues avant d’atteindre leur pleine maturité. Les adultes vivent environ 10 mois, parfois un an ou plus. Dans une maison où l’environnement est propice à leur reproduction (leur température de reproduction idéale se situe entre 21 et 28 °C), les punaises de lit peuvent se reproduire tout au long de l’année. Ces insectes peuvent vivre plusieurs semaines, voire jusqu’à près de 18 mois sans se nourrir.

punaisedelit

En quoi les punaises de lit sont-elles un problème?

Les punaises de lit ne sont pas un vecteur de maladie chez l’humain.

Ces insectes sont tellement petits qu’il est difficile de les repérer, car ils peuvent s’insinuer dans les petits espaces et les crevasses; en plus, ils se nourrissent généralement la nuit. Une infestation de punaises de lit se constate souvent par la présence de cloques à la suite des morsures et de taches noires ou brunes sur le matelas, les draps, le sommier ou les murs.

La réaction aux morsures de punaises de lit varie d’une personne à l’autre. Certaines personnes n’ont aucune réaction tandis que d’autres sont allergiques à leur morsure, qui cause des cloques. La sensibilité d’une personne peut s’accroître si le nombre de morsures augmente. Les punaises de lit sont essentiellement actives la nuit et mordent les gens dans leur sommeil. Puisqu’elles se nourrissent lorsque leur victime est endormie, leurs morsures peuvent ne pas être immédiatement décelées. Elles sont également difficiles à identifier puisque leur morsure se compare aux autres morsures d’insectes ou à des affections cutanées.

Que peut-on faire pour les éliminer?

Se débarrasser de punaises de lit peut s’avérer tout un défi. Comme il est difficile de les éliminer complètement, on recommande fortement de faire appel à un spécialiste de la lutte antiparasitaire chevronné. Il faut habituellement plus d’un traitement pour en venir à bout en plus du traitement que vous pourrez faire vous-même.

Il est très important de pouvoir détecter une infestation de punaises de lit dès le début. Plus l’infestation est importante, plus il sera difficile d’éliminer ces insectes. Comme les punaises de lit se déplacent facilement, il peut être nécessaire de traiter les pièces rapprochées.

Pour plus d’information concernant les punaises de lits et le traitement nécessaire pour les éliminer, contacter Nadeau Extermination.

Spécialiste en gestion parasitaire.